Comment se motiver pour changer son alimentation?

Share Article

Comment se motiver pour changer son alimentation ?

Combien de fois avons-nous déjà voulu changer notre alimentation, manger plus sainement faire des bons choix alimentaires ?
Et en fait, on se retrouve toujours motivé pendant les premiers jours, on est à fond et bien souvent un mois plus tard, on est passé à autre chose.
On finit par dire, je ne suis pas motivé, ce n’est pas le moment, on verra après les fêtes, au printemps, en septembre….
Bien souvent, quand on veut manger plus sainement, on ne connaît pas vraiment nos raisons, mis à part perdre quelques kilos.
Lorsque nous souhaitons nous lancer dans un régime, il est important de prendre le temps de réfléchir et d’explorer quelles sont les principales choses qui nous motivent.
On peut vouloir juste perdre du poids ou améliorer notre niveau d’énergie et se sentir plus en confiance.
Parfois, c’est nos amis, notre famille qui nous poussent.

Ces questions sont très intéressantes à se poser, car elles vont permettre de renforcer notre motivation.

Pourquoi est-ce que je souhaite apporter des changements ?

Il existe deux types de motivation qui expliquent nos comportements et la façon dont nous poursuivons nos objectifs : la motivation intrinsèque (de l’intérieur) et la motivation extrinsèque (de l’extérieur).

La motivation extrinsèque

La motivation est extrinsèque lorsque nous sommes motivés à nous engager à faire quelque chose ou à adopter un comportement afin de gagner une récompense ou d’éviter une punition.

Dans cette hypothèse, nous ne sommes pas guidés par le fait d’apprécier ou de trouver une action agréable ou enrichissante, mais parce que nous gagnerons quelque chose en retour ou éviterons quelque chose de désagréable.
Par exemple dans le cas d’un régime alimentaire, c’est voir les chiffres diminuer sur la balance, rentrer dans un vieux jean, changer de taille…
C’est le régime avant l’été par exemple !
C’est aussi améliorer ses résultats sanguins, suivre le régime donné par son médecin.

La motivation intrinsèque

La motivation intrinsèque se met en marche lorsque nous décidons de faire quelque chose parce que cela correspond à nos intérêts à nos valeurs.
Nous accomplissons ces tâches pour nous-mêmes, nous ne les faisons pas pour une récompense extérieure.
Nous sommes investis dans le processus, notre comportement est lui-même la récompense.

Par exemple, nous faisons du sport, car cela nous fait du bien, nous aimons ressentir les sensations d’effort, nous aimons nous sentir forts dans notre corps.
Autre exemple, nous mangeons des légumes, car nous aimons ça pour leurs atouts, nous ne les mangeons pas par obligation en pensant aux pommes de terre que nous aurions préférées.

Quel facteur de motivation est le plus efficace ?

C’est à nous de réfléchir de nous poser, car c’est avant tout personnel.
Chaque personne sera motivée par des raisons différentes.
Les personnes à motivation intrinsèque trouveront des avantages physiques à la perte de poids, mais aussi des avantages psychiques.
Par exemple, j’ai beaucoup plus d’énergie, je suis de bonne humeur, je me sens bien et j’ai perdu 5 kilos.

Cependant, la recherche a montré que la motivation extrinsèque ne nous motive qu’à court terme, et nous devons passer à la motivation intrinsèque pour obtenir des résultats à long terme.

Bien souvent, au début, on peut entamer des changements alimentaires pour améliorer ses résultats sanguins et ensuite poursuivre, car on se sent tellement mieux avec notre nouvelle façon de vivre.


La motivation extrinsèque ne peut pas suffire dans la durée, d’où l’importance de toujours se demander pourquoi on veut faire quelque chose.

Comment augmenter sa motivation intrinsèque ?

En pratique, il suffit de s’arrêter un moment, de prendre une feuille de papier et de rechercher ce qui compte vraiment pour nous.
Prenez un moment pour réfléchir à quelques-uns des principaux changements que vous avez apportés ou que vous souhaitez apporter à votre style de vie.

Par exemple, réduire les aliments transformés, manger moins de sucre, cuisiner des bons petits plats maison.
Ensuite, vous notez si votre motivation est externe ou interne, par exemple, je veux perdre du poids, ou je veux me sentir plus libre moins dépendant du sucre.
Je n’achète plus de plats industriels (motivation externe) , je prends plaisir à cuisiner des produits sains (motivation interne).

Lorsque la raison est externe, chercher comment la transformer en motivation interne.
Par exemple, vous pouvez commencer à cuisiner des repas sains pour perdre du poids.

Mais ensuite, vous vous retrouvez en cuisine à essayer des nouvelles recettes, les partager avec vos amis, vous en faites une activité familiale, un moment de partage et de détente.
Le comportement deviendra ainsi plus durable.

La clé pour trouver une motivation intrinsèque est de réfléchir aux avantages internes des changements que vous apportez, plutôt qu’aux avantages externes.

Un exemple sportif plutôt que de penser aux calories consommer lors de votre jogging, penser plutôt à l’amélioration de votre état de santé, vous devenez plus endurant, plus fort.

En conclusion

Il est important d’identifier ce qui vous motive dans votre envie de changer votre façon de vous alimenter.
La motivation extrinsèque provient de facteurs externes et sera dure à maintenir dans la durée, c’est la principale raison de nos échecs.
Nous ne pouvons tenir dans la durée que si nous apprécions ce que nous faisons et que cela correspond à nos aspirations.

Essayez de vous concentrer continuellement sur vos facteurs de motivation intrinsèques.

Cela vous aidera à garder votre motivation, car les changements vous les faites pour vous et en accord avec vos valeurs.

N’hésitez pas à laisser en commentaire vos motivations intrinsèques ou extrinsèques.

et  pour aller plus loin vous pouvez lire les 90 astuces pour arrêter de grignoter.

Si vous souhaitez partager l'article:

Autres articles qui peuvent vous intéresser

16 réflexions sur “Comment se motiver pour changer son alimentation?”

  1. Bonjour 🙂 Merci beaucoup pour cet article qui finalement peut être mis en relation avec tout changement que nous souhaitons *rire

    ça fait du bien de se rappeler que la motivation doit être vraiment sur une base de ce qui nous motive réellement intérieurement 🙂 Merci beaucoup !

  2. Article très pertinent ! Il devrait être prescrit de façon généralisée ;-). Merci pour ces conseils.

  3. Merci pour cet article très intéressant ! Une bonne réflexion, que l’on ne pense généralement pas à faire et des astuces pertinentes ! Ca va grandement m’aider à tenir mes bonnes résolutions !

  4. Valériane Theys

    Cet article me parle beaucoup car je sens qu’une part de moi veut remettre ce sujet à plus tard pendant qu’une se motive toujours à essayer 🙂

    1. Merci pour ce partage, je suis également dans la nutrition basée sur le mode alimentaire des centenaires en pleine de forme du monde , le sucre est un grand sujet , les centenaires sont épargnés par les produits transformés… il est vrai de bien identifier ses motivations à changer et de comprendre le process avant de mettre en application 👍🏼

    2. Merci bcp pour cet article. J adore l eclairage apporté sur la difference entre les deux de motivation. Ca m’explique certaines choses 😉

  5. Bonjour, merci pour cet article qui nous livre une super méthode de motivation ! C’est important de ne pas se fixer des objectifs pour répondre à une certaine pression externe et de se poser les bonnes questions ! Méthode à retenir !

  6. Un article plein d’enseignement. La motivation est une chose si essentielle dans tout accomplissement ! Merci de mettre l’accent sur la motivation intrinsèque qui garantit un engagement plus fort de soi car elle répond à notre « pourquoi on le fait » qui apporte du sens à notre existence. Une motivation intérieure que les pédagogies alternatives (Steiner, Freinet etc.) prônent pour un apprentissage à long terme ; les récompenses (motivation extérieure) ne sont là que pour encourager ou rebooster l’engagement intrinsèque de l’élève.

  7. Super article, car effectivement la motivation extrinsèque finit souvent par se faire déborder par une tuile extérieure « plus importante » et qui occulte la « bonne résolution pourtant si importante au départ »!
    Je conseille souvent au cabinet aux personnes qui veulent perdre du poids de se concentrer sur les sensations physiques de mieux-être qui apparaissent au fil du temps, et à voir la nourriture comme l’amie qui va leur apporter de l’énergie pour se sentir pleine de vitalité pour faire ce qu’elles aiment dans le quotidien… et je parle souvent de faire de la pleine conscience dans son quotidien ! Il y a même une petite jeune fille que je suis qui a trouvé dans le fait de cuisiner LA façon de se libérer de son stress ! Donc, savourons notre quotidien, dans l’action de se faire du bien comme dans le résultat de nos efforts fructueux !
    😉

  8. Vraiment intéressant, motivations intrinsèque et extrinsèque! En tant que mère et aussi accompagnante santé de parents, c’est un vrai challenge de parvenir à développer cette motvation intrinsèque chez les enfants et les tout-petits… un âge crucial où se prennent les habitudes alimentaires. Quelques idées :
    1° donner soi-même l’exemple, sans forcer l’enfant de prime abord. Il ne veut pas manger ses légumes? On les mange en lui montrant notre plaisir. Si on fait ça tous les jours, l’apprentissage passe aussi, autrement!
    2° expliquer même aux tout-petits le fonctionnement digestif : le trajet des aliments dans le ventre, le microbiote (les gentilles petites bêtes) de l’intestin qui veulent des pre-biotiques, sinon on a mal au ventre, et les vilaines bactéries nous colonisent. lls comprennent très bien en général!
    3° ahh le sujet du dessert! doit-il être une récompense? ou pas du tout? Un sujet très clivant haha. Là encore j’essaie de donner un sens nutritionnel au dessert : si tu n’as pas faim pour manger ton repas, alors ton corps ne va pas comprendre si tu lui donnes plein de sucre. Si tu as faim pour tout ton repas et encore pour un dessert alors go pas de souci!
    Merci en tout cas pour ce joli article 🙂
    Virginie de wHoUman

  9. Lyne

    Merci beaucoup pour ces explications sur l’intrinsèque et l’extrinseque.
    J’ai fait beaucoup de régimes dans ma vie mais cette fois-ci j’ai enfin réalisé que si je voulais perdre du poids c’était pour moi et pas pour les autres.
    Avec l’aide d’un Hypnoptiseur, il recadre les mauvaises habitudes de mon cerveau , certaines que l’on m’a inculqué durant mon enfance ou que j’ai prise tout au long de ma vie et maintenant je me régale des plats que je cuisine, plus sains, plus équilibrés et je me sens tellement mieux.
    J’ai gagné en énergie, en endurance.
    J’écoute mon corps si il veut du goût sucré ou salé et j’adapte mes repas ou petit déjeuner en fonction de mes envies.
    Encore merci ☺️

  10. J’ai vraiment aimé cette façon d’expliquer les différences entre extrinsèques et intrinsèques … Bravo 🙏

  11. Bel article sur les motivations intrinsèques/extrinsèques.
    Changer son alimentation passe par changer d’état d’esprit je pense.
    N’accepter que ce qui fait du bien au corps et à l’esprit 🙂 par exemple.
    Pour ma part, c’est au quotidien du thé vert et BEAUCOUP de légumes cuisinés à la mode asiatique (très gouteuse ! )

  12. Super article. Pour moi la motivation intrinsèque est bien plus intéressante sur tous les plans. C’est celle qui nous permettra d’atteindre notre objectif avec le plus de facilité parce qu’on le fera pour notre bien-être avant tout.

  13. Savoir pourquoi on fait les choses et quel est notre vrai but finalement, merci pour ces éclaircissements et place aux bonnes habitudes ! 😁

  14. Merci pour ce partage. Effectivement, il faut amener à une réflexion pour bien cerner nos motivations. Cela évite l’effet yoyo !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :