sucre de coco

Le sucre de coco, est-il mieux que le sucre blanc ?

Lorsque l’on souhaite diminuer sa consommation de sucre, on cherche toujours à trouver un produit sucrant ayant un moindre impact , un des produits naturels  les plus utilisés est le sucre de coco.

Comment est fabriqué le sucre de coco ?

Le sucre de coco vient de la sève des fleurs du Coco Nucifera, un cocotier qui peut produire jusqu’à 25 kg de sève par jour.
Pour récolter la sève, il faut grimper à l’arbre. Les tiges des fleurs de coco sont attachées et ensuite secouer pour récupérer la sève des fleurs dans un récipient accroché en dessous. 
La sève est ensuite chauffée, on obtient un sirop par évaporation de l’eau : le nectar de coco (la forme liquide). 
Enfin, pour passer de l’état liquide à l’état cristallisé , le sucre de fleur de coco est secoué mécaniquement, jusqu’à devenir grain.
Certains vantent le côté écologique de cette production puisque rien n’est détruit dans le processus. Les cocotiers restent en place et continuent à donner des bourgeons qui servent à faire soit du sucre soit des noix de coco.

Le goût :

Le sucre de coco a une saveur de caramel plus ou moins prononcé selon les marques, ce goût et sa couleur brune résultent de la cuisson, car la sève est caramélisée.
Il est délicieux avec du  yaourt par exemple, une toute petite cuillère sur un cappuccino donne un très bon goût de caramel.
Je trouve qu’il sucre plus à froid, son pouvoir sucrant est supérieur à celui du sucre blanc.

Les atouts nutrition:

Le sucre de coco contient des vitamines et des minéraux( des polyphénols, du potassium, du zinc et du fer…des vitamines B et C) 
Cela reste un sucre, c’est mieux que le sucre blanc, mais on en consomme pas pour avoir un apport en vitamines.

La question de l’index glycémique du sucre de coco

Quand on fait des recherches et sur beaucoup de tableaux d’IG , on trouve un IG très bas 25 sur certains sites et si on en croit le ministère de l’Agriculture des Philippines, un IG de 35. 
Des doutes sont apparus en effet les autorités des Philippines ont tout intérêt à promouvoir le sucre issu de la noix de coco puisqu’ils en sont un grand producteur, i y a donc de nombreux doutes sur ce résultat, notamment du fait de la composition essentiellement du fructose.
L’Université de Sydney, a fait une étude et indique un indice glycémique de 54, cela semble plus logique.

Quelques points négatifs.

Le prix

Même si le prix du sucre de coco a diminué depuis quelques années, cela reste cher par rapport au produit traditionnel par contre, je trouve à titre personnel qu’on en utilise peu, le gout assez fort en caramel aide surement.

Ne pas consommer trop de sucre de coco

Il faut toujours se poser la question, as ton besoin de consommer du sucre ?
Il ne faut pas prendre l’habitude d’ajouter du sucre de coco par ce que l’IG est bas, en se disant ce n’est pas grave, il ne faut pas maintenir une addiction au sucre..
Pour manger moins sucré, c’est assez simple, il faut prendre l’habitude de diviser la proportion de sucre dans les desserts par trois.
C’est bien souvent tout aussi bon.
Notre goût a été déformé par le sucre dans les produits industriels et par la consommation de produits trop sucrés, en diminuant nos doses de sucre et en choisissant un sucre à IG bas on rééduquer son goût.

Le sucre de coco, c’est toujours mieux que du sucre blanc mais attention à la quantité !
Essayez de vous passer de sucre en poudre ou ajouter en uniquement si vous en avez besoin après avoir goûté le produit.


Une autre alternative: le Xylitol

Si vous souhaitez partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire