yaourt maison

Yaourt et sucre: attention au sucre caché!

Le yaourt a la réputation d’un produit “bon pour la santé », nous allons voir que cette réputation est bien réelle mais lorsque l’on faut attention au sucre il faut aussi s’en méfier et bien lire les étiquettes pour éviter le sucre caché .

C’est quoi exactement un yaourt ?

La définition officielle

En France, le yaourt, yahourt, yogourt ou yoghourt, a une définition officielle depuis 1963 précisée par le décret de 1988.
 C’est un lait fermenté par le développement des seules bactéries lactiques thermophiles Lactobacillus delbrueckii subsp. bulgaricus et Streptococcus thermophilus qui doivent être ensemencées simultanément et se trouver vivantes dans le produit fini. 

Toutes les infos dans cet article complet Wikipédia

Deux ingrédients dans un yaourt mais pas de sucre


Donc, normalement, un yaourt contient seulement deux ingrédients : du lait et des bactéries vivantes. 
Et un yaourt aux fruits devrait contenir uniquement du lait, des bactéries vivantes et les fruits.  
 
Un yaourt nature contient naturellement   3,2 g de sucre pour 100g (le sucre provient du lactose)

Yaourt et sucre caché

Si vous allez faire un tour au supermarché, vous verrez que dans bien des cas il y a bien plus de sucre 
 Soyez attentif aux étiquettes :
Vous trouverez du sucre, émulsifiants, conservateurs, stabilisateurs, arômes, des édulcorants et même parfois des composants nocifs.
Les yaourts qui contiennent des fruits ne sont pas forcément sains. La plupart ont beaucoup de sucre.
Le mieux : acheter un yaourt nature et mettre soi-même des vrais morceaux d’un fruit. 
Des framboises par exemple, c’est un des fruits les moins sucrés. 

article complémentaire Quels sont les fruits les moins sucrés?

L’étude du British Medical Journal

L’étude du British Medical Journal, publié le 19 septembre 2018. 
Les recherches ont été menées sur 900 produits laitiers (natures, aromatisés, allégés, aux fruits etc.) dans cinq supermarchés du Royaume-Uni.

Résultats : à part les yaourts natures et les yaourts à la Grecque, tous contiennent beaucoup trop de sucre. 
 Pour les enfants par exemple, certains petits suisses aux fruits contiennent jusqu’à 8 grammes de sucre, soit presque l’équivalent de deux morceaux dans un petit pot.
Moins d’un produit sur 10 (9 %) avait une faible teneur en sucre (maximum de 5 g de sucre totaux par 100 g), dont presque aucun dans la catégorie des enfants

yaourt enfant

Yaourt nature : attention, si vous ajoutez du sucre vous-même

Certaines personnes ont la main lourde : elles en mettent encore plus que les industriels dans les yaourts aromatisés ou fruités.

Selon une étude réalisée en France en 2016, un Français sur 2 ajoute du sucre à son yaourt nature avant de le consommer. En moyenne, la quantité de sucre ajouté s’élève à 13,6 g, soit davantage que les 10,2 g contenus dans les yaourts sucrés du commerce.
Le yaourt, qui était nature et bon à la base, perd alors toutes ses vertus.

Les produits. « light »


Attention, aux yaourts à base d’édulcorant, ils ont souvent des additifs, et ils contribuent à maintenir l’envie de sucre.
Quant aux 0 %, ils sont souvent sucrés…

L’apport des yaourts

Des  protéines et du calcium

  • Un pot de yaourt de 100 grammes fournit en moyenne 5 grammes de protéines .
  • Un pot de yaourt contient également 175 mg de calcium.

La protection de la flore intestinale

Les yaourts (et les produits lactofermentés en général) sont riches en enzymes et en bonnes bactéries qui ensemencent la flore intestinale et agissent comme un protecteur de notre milieu intestinal.

Le renforcement de l’immunité

Des études récentes suggèrent même que le yaourt pourrait renforcer l’immunité intestinale et jouer un rôle de prévention dans certaines infections. 

En conclusion, il est tout à fait possible de manger des yaourts mais plutôt nature, avec des fruits si besoin, et comme toujours faisons attention aux étiquettes des produits !

Si vous souhaitez partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire